Accueil
   Présentation
   Adali
   Super Hero
   Special Series
   Color Collection
   La contrefaçon
   Les fancards
   Le blog
   Livre d'or
   Forum
   Bannières
   Archives
   Remerciements
   Contact
   Stats :
     Part 1 : 36/42
     Part 2 : 36/42
     Part 3 : 41/50
     Part 4 : 31/42
     Part 5 : 40/42
     Part 6 : 42/42
     Part 7 : 08/42
     Part 8 : 05/42
     Part 9 : 28/42
   Total : 264/386
   Carte au hasard
   

   Partenaires :
   Visiteurs :
   Total : 127617
   Aujourd'hui : 18
   En ligne : 2

Avant-propos : Comme vous avez pu le remarquer, les Adali que j'ai mises sur le site commencent à la n° z78, et je n'ai pas laissé d'espace pour les cartes aux numéros inférieurs à ce numéro. En effet, les premières Adali ont une maquette qui reprend celle des Carddass de Bandai des parts 5 à 16, sont composées pour la plupart d'entre elles de puzzles de deux cartes, et ne représentent pas la période Boo. C'est donc dans un souci de continuité que je n'ai publié que les Adali période Boo, et dont je suis sûr que l'illustrateur est le même que celui des Super Hero. Je considère ainsi ces Adali comme la part 0 des Super Hero : on y retrouve ce qu'il y a avant la part 1 des Super Hero. Pareil pour les Super Hero Special, il en existe au moins trois parts, mais je n'en ai publiée qu'une seule : j'ai publié la part qui continue l'histoire après la part 9, et qui termine la série. Les parts suivantes n'ont rien à voir avec la période Boo, et sont composées d'illustrations qui ne semblent pas ordonnées.

Cependant, comme j'ai déjà publié sur le site deux séries qui n'ont rien à voir avec les Super Hero : les Best Collection et les Special Collection, je pense que je ne devrais pas me priver des premières Adali, ni des Super Hero Special parts 2 et 3. Il se peut donc que je les publie un jour.

  Les cartes Super Hero sont une série de cartes Dragon ball Z faisant partie de la collection Adali de l'éditeur Taïwanais Bibi Toys. La collection Adali est l'équivalent des Carddass pour Bandai : il existe une série principale Adali, puis le terme Adali devient l'appelation générale pour toutes les cartes de Bibi Toys.

  Les Adali et les Super Hero sont des cartes Dragon Ball Z qui ne sont pas officielles. Si on retrouve "Dragon Ball Z" écrit sur les Adali, ce n'est pas le cas pour les Super Hero, et ces deux séries ne comportent ni copyright, ni inscriptions "Bird Studio" et "Shueisha". Le logo des Super Hero (qui apparaît avec la part 3) est SUPERHERO, et imite l'écriture du logo "Dragon Ball Z", avec le "O" de "HerO" orange avec une étoile rouge dedans. C'est le seul lien avec le nom de la série que l'on retrouve sur ces cartes.

  Malgré la non-officialité de ces cartes, elles sont de très bonne qualité, et n'ont rien à envier aux cartes officielles de Bandai ou Amada. Ce ne sont ni des "fausses", ni des "contrefaçons", parce que ces deux termes désignent des copies de cartes et collections déjà existantes, alors que les Adali et les Super Hero sont originales (surtout les Super Hero avec leur maquette inédite). De plus, il existe des contrefaçons de cartes Super Hero (voir la page : Contrefaçon). Il faut croire que cette série avait tellement de succès à Taïwan que des taïwanais se sont amusés à la contrefaire, et ont donc imprimé des fausses cartes non-officielles.

  Cependant, Bibi Toys a commencé ses Adali en publiant des fausses Carddass. Avant de sortir leurs Adali originales, ils contrefaisaient des Carddass de Bandai. Mais déjà à l'époque ils avaient quelque originalité : ce n'était pas de simples copies, ils ajoutaient leur touche personnelle. Sur la face de la carte, la marge fléchée changeait de couleur par rapport à l'original, et au dos, au lieu de "Bandai", il était écrit "Adali". Voici un exemple avec une Carddass qui a été copiée par Bibi Toys. Sur l'originale, la marge fléchée est violette. On voit bien au dos l'inscription "ADALI 1993 MADE IN JAPAN". Le "Japan" écrit au dos des Adali est une constante, mais je suis sûr que c'est bien fabriqué à Taïwan.

  Les visuels des Adali et des Super Hero sont directement tirés du manga, et parfois certains personnages ont des couleurs qui diffèrent de celles de la série animée, parce que les cartes ont été publiées avant la diffusion des épisodes concernés, et Bibi Toys, inspiré par les couleurs fantaisistes des Carddass et Super Battle de Bandai, a dû imaginer les couleurs. Puis, par souci de cohérence, ils ont gardé ces "mauvaises" couleurs. Les Adali reprennent le design des Carddass de Bandai :

  Bibi Toys a sûrement arrêté les Adali dont la maquette est identique aux Carddass et a créé une série au design original suite à des possibles problèmes avec Bandai, qui, chose normale, ne pouvait ne pas vouloir que son travail soit réutilisé sans son accord.

  Les Super Hero comportent 9 parts. Les deux premières datent de 1994, et les sept suivantes de 1995, l'année est écrite au dos des cartes. La première part commence avec la révélation de la force cachée de Son Gohan par le vieux Kaioh Shin, et la dernière part, la part 9, se termine avec le combat entre Son Gokû SSJ3 et le petit Majin Boo. Le début et la fin de la période Boo ne sont pas représentés. En fait, le début de cette période, du 25ème championnat d'arts martiaux au combat entre Gohan et Dabura, est retracé dans les Adali, qui est comme la part 0 des Super Hero, et la toute fin du manga, le Genki Dama fatal à Majin Boo, est représentée dans les Super Hero special, qui, quant à elle, peut être considérée comme la part 10 des Super Hero.

  Les boosters des Super Hero sont triangulaires, et sont composés d'une prisme et de neuf regulars.

  Voici la composition des neuf parts des Super Hero :

  Chaque part est accompagnée d'un ou plusieurs classeurs, reprenant des visuels présents sur les cartes de la part en question. Il est possible que les prismes aient été vendues en pack avec les classeurs, avec une prisme scotchée sur la couverture du classeur. On retrouve cette idée sur les classeurs de la part 2, où l'on voit le visuel d'une des prismes de la part imprimé sur la couverture, le tout entouré par des traces qui pourraient être des traces de scotch :

  Voici maintenant la description de la part 6, la part que je connais le mieux :

  La part 6 comporte 43 cartes, de la 219 à la 260, dont 6 prismes, 35 cartes normales et 2 cartes silver (une carte existe en regular et en silver, la 252) :

  Voici le booster de la part 6 :

  Les boosters de Super Hero part 6 sont donc composés d'une prisme et de neuf regulars, mais ces neuf regulars sont "classées". C'est-à-dire que l'on peut tomber sur un booster avec soit des regs de début de part, soit des regs de milieu de part, et soit des regs de fin de part.

  Il existe aussi des boosters au visuel différent qui contiennent une prisme part 6 et un répertoire magnétique. Le visuel de ces boosters est sûrement repris du booster de la part 1 et/ou 2 des Super Hero :

  Il est écrit en chinois : "Super Hero - Répertoire magnétique pour noter les numéros de téléphone".

  Il existe deux genres de prismes différents, les losanges et les paillettes :

  Ces effets de losange et de paillettes se retrouvent aussi sur les regulars, dans les ronds colorés qui se trouvent en bas à gauche d'une carte verticale ou en bas à droite d'une horizontale. On peut ainsi retrouver quelles cartes normales vont avec les différentes prismes, mais ma théorie selon laquelle les cartes normales ayont un rond effet paillettes allaient avec les prismes effet losange, et les cartes normales ayant un rond effet losange allaient avec les prismes effet paillettes a été démontée par l'ouverture de plusieurs boosters, composés d'une prisme effet losange et d'un "mélange" de regulars effet losange et paillettes :

  Chaque rond est rempli d'étoiles noires (c'est pareil pour toutes les parts de Super Hero, sauf pour la part 1, dont les étoiles sont blanches), de 1 à 7. Dans la part 6, il y a cinq couleurs différentes, qui ont chacune leur signification :

Guerrier de type Saiyen pas transformé en Super Saiyen (Gohan, Vegeta, Begito)

Guerrier de type Saiyen transformé en Super Saiyen (Begito)

Ennemi (Boo)

Dieu (Dende, Kaioh Shin, Kibito, vieux Kaioh Shin, Baba)

Humain (Ten Shin Han, Hercule)

  Sur la face des cartes, en haut de l'image, il y a le numéro de la carte suivi du nom du personnage. Ce nom est quelquefois faussé. Par exemple, pour Begito, il est écrit "Son Gokou", et pour Gotenks il est écrit "2 in 1 man". Plus à droite, il est écrit la puissance du personnage. Sur le dos des cartes, il y a une jauge de niveau ("Level gauge") qui, selon le personnage, est plus ou moins élevée. Voici le dos d'une des cartes de la part 6 :

  Le slogan des Super Hero est : "The Hero of the 21th Century". Il y a une faute d'anglais, car on dit "21st" et non pas "21th".

  La part Special, quant à elle, reprend le design des Platina Cards de Amada et est composée de trois sets de 42 cartes.

  Le dos des Super Hero Special, quant à lui, est un vrai dos de Super Hero. On retrouve toutes les constantes des dos de cette série, avec le slogan "The Hero of the 21th Century" (ils n'ont toujours pas corrigé la faute!), le "Level gauge" et la reprise du visuel de la face. On y retrouve même le logo "Super Hero", et, en référence à Amada, l'éditeur des Platina Cards dont les parts Special sont inspirées, il est écrit "Adali" en katakana, ce qui est très semblable au logo d'Amada. Cependant, comme les éditeurs de la série ne sont pas japonais, ils se sont trompés et il est écrit "Atali" au lieu de "Adali". Voici le dos d'une Super Hero Special :

  Cette collection de cartes, malgré l'image qu'elle peut donner, celle d'une collection non-officielle, non éditée par Bandai ou Amada, et donc de mauvaise qualité, faite sans passion, est pourtant tout le contraire. On peut voir que les créateurs de cette série sont passionnés par le manga (même s'ils se trompent dans le nom des personnages) et par les Carddass, et qu'ils avaient une très bonne technique, capable d'égaler les deux ténors du domaine, Bandai et Amada, dans la qualité du matériau utilisé et de l'impression.

jUjU